Montessori à la maison : par où commencer ?

montessori maison

La méthode Montessori voit le jour au XXe siècle. Fondée par Maria Montessori, médecin et pédagogue issue de la bourgeoisie italienne, elle est principalement basée sur l’éducation sensorielle et kinesthésique de l’enfant.

Cet enseignement reste assez large à tel point qu’on ne sait pas toujours par quel jeu ou activité commencer.

Les activités Montessori à pratiquer à la maison dès aujourd’hui

La méthode Montessori consiste à utiliser des objets ou des outils qui participent au développement psychomoteur de l’enfant. Elle permet au tout-petit d’atteindre tout seul les choses qui l’entourent et de s’en servir à volonté sans l’aide d’un adulte.

Néanmoins, le rôle de ce dernier reste de l’encadrer et de le guider dans son épanouissement et son apprentissage. On vous donne quelques conseils dans cet article et vous pouvez en retrouver d’avantage sur le site https://conservation-lait-maternel.fr/methode-montessori-en-ligne/.

Mettre un présentoir à livre

Disposez une étagère ouverte pour que l’enfant puisse atteindre les livres qui lui sont proposés.

Feuilleter avec lui est une activité qui permet de développer ses facultés visuelles. La lecture lui sert également de base au langage, c’est de cette manière que commence la répétition. Son cerveau possède la capacité de mémoriser un grand nombre d’informations en peu de temps.

Pendant la grossesse déjà, il reconnaît la voix de sa mère, raison de plus pour constater que l’âge n’est pas un barrage pour apprendre.

Il est donc important de disposer des livres au salon ou dans une chambre dans un coin détente, de manière à ce qu’il puisse les atteindre. Assurez-vous d’exposer la première de couverture à la vue de l’enfant. Il sera attiré par les images.

À partir d’un certain âge, voire un an, vous pouvez commencer à orienter ses différentes décisions par rapport à certains bouquins. Ses choix lui permettent de s’affirmer volontairement et de gagner incontestablement en autonomie.

Lorsque vous avez terminé avec un livre, rangez-le systématiquement. C’est de cette manière que votre enfant comprend qu’il doit utiliser un article à la fois. Il peut ainsi commencer à ordonner ses affaires de lui-même.

La pédagogie Montessori joue sur des actions soient répétitives pour que le tout-petit retienne les informations.

Organiser des activités

La méthode de Maria Montessori repose sur des activités qui s’appuient sur les fonctions sensorielles et cognitives de l’enfant.

En effet, il est préférable de lui proposer des exercices qui répondent au mieux à ses besoins. Maria Montessori part du principe que chaque individu est unique et que chacun doit évoluer dans un environnement qui lui est propre.

Par exemple, s’il passe son temps à jouer dans les tiroirs de la cuisine ou de la salle de bain, c’est le moment idéal pour lui de découvrir les blocs sensoriels. Ce jeu va l’amener à focaliser son énergie débordante, à calmer son impulsion et à se concentrer sur autre chose. Le fait d’empiler les morceaux de bois est un processus de répétition qui est important pour sa motricité et sa capacité à retenir les éléments naturels, les couleurs et les formes.

De plus, si vous remarquez que c’est quelque chose qui l’intéresse, proposez-lui cette opération autant de fois que possible en disposant les blocs à portée de main. Si vous agissez de façon ordonnée, en remettant chaque objet à sa place, votre enfant sera à même de faire comme vous quand il sera plus grand.

Faire la cuisine en famille

Pour certains, le salon est la pièce maîtresse, mais pour d’autres, la cuisine est le cœur de la maison. Si vous passez énormément de temps dans cette pièce, pourquoi ne pas organiser des ateliers de nutrition avec vos enfants ?

On constate que 95 % des Français font eux-mêmes à manger, soit huit Français sur dix. Les femmes y consacrent 40 minutes en moyenne, tandis que les hommes, plus rapides, restent 20 minutes en cuisine.

Alors, pourquoi ne pas prendre une heure en cuisine avec ses petits pour concocter de bons plats sains ? De plus, cela leur permet de toucher, d’humer, de regarder et de poser un nom sur chaque aliment. Cette activité met en éveil tous ses sens.

Ne vous privez donc pas de mélanger, assaisonner, saupoudrer, et transverser les denrées. Tout cela attire la curiosité des enfants. Ils se sentent utiles et motivés. Profitez-en pour discuter et en apprendre un peu plus sur eux. Les bébés, quant à eux, seront occupés pendant que vous mijotez le repas. Avec le temps, les enfants gagnent en l’assurance et n’hésitent plus à vous assister en cuisine.

En revanche, si votre enfant se braque ou refuse de vous aider, ce n’est pas grave. Proposez-lui une activité en parallèle. L’observation reste l’un des principes de l’approche Montessori. Elle permet de mieux se préparer afin de réussir l’éducation de son enfant.

Aller en promenade

Dès le bas âge, les enfants désirent plus que tout se rapprocher du monde qui les entoure. Un sourire dans la rue, regarder la circulation de véhicules ou déambuler dans un parc reste ancré dans ses souvenirs.

Et malgré tout, il n’y a rien d’impressionnant dans une promenade, mais c’est ce que vous en ferez qui la rendra extraordinaire.

Combien de parents sont-ils préparés à passer un quart d’heure devant un robot aspirateur dans un magasin électronique ?

Et pourtant, c’est pendant ces moments que le pouvoir de concentration de votre petit ange s’accentue et s’intensifie. Il sera émerveillé par les choses que la plupart des personnes trouvent banales.

Encouragez l’enthousiasme de vos enfants lorsque son regard et son toucher sont portés sur le monde. Élargissez sa zone d’apprentissage pour le stimuler davantage.

Soyez indulgent avec votre enfant

L’enfance demeure une étape longue et fragile car bon nombre d’informations sont constamment à assimiler.

Votre tendresse et votre compassion restent les seules choses dont le petit aura besoin pour se sentir en confiance. Point principal : lui faire comprendre que les erreurs et les imprudences font partie de son apprentissage.

Un jour, il peut ranger ses livres après la lecture et le lendemain, il oublie de le faire. C’est normal. Il peut également faire preuve de maladresse dans le seul but d’attirer votre attention, mais gardez en tête que tout cela contribue à son équilibre futur et à son développement psychique.

Quelques exercices de respiration pour se relaxer ?

exercices de respiration

Chaque être humain respire de manière automatique, sans même s’en rendre en compte. Respirer apporte l’oxygène qui permet de maintenir la vie.

Elle est de ce fait obligatoire. Il est surtout important de bien respirer. En effet, il existe différentes manières de respirer, et chaque manière a ses bienfaits pour le corps.

Certaines façons de respirer peuvent par exemple relaxer le corps et évacuer le stress. Nus allons justement, dans ce document, vous présenter quelques exercices de respiration pour se relaxer.

La différence entre la respiration abdominale et la respiration thoracique

Avant d’aller plus loin, il faut commencer par bien différencier la respiration abdominale et la respiration thoracique. Il existe différentes manières de respirer, mais il convient surtout de s’attarder sur ces deux types.

En règle générale, il est plus naturel de respirer par le thorax. En effet, les poumons se trouvent à son niveau. Ainsi, gonfler la cage thoracique donne la sensation de respirer à fond. Au contraire, la respiration abdominale ou diaphragmatique se fait au niveau de l’abdomen.

En inspirant, le diaphragme qui est un muscle qui a la forme d’un parachute pousse les différents organes qui se trouvent dans le ventre vers le bas et donne la possibilité aux poumons de disposer de plus d’espaces pour contenir l’air.

Ainsi, si le ventre gonfle, ce n’est pas parce qu’il contient de l’air. En effet, le ventre ne dispose pas de poche qui permet d’emprisonner l’air.

Ces deux types de respirations ont chacun ses bienfaits. Cependant, en règle générale, il vaut mieux respirer par le ventre, c’est-à-dire faire une respiration abdominale, essentiellement pour deux raisons.

D’abord, la respiration abdominale permet de stocker un volume d’air plus important, ce qui peut accroitre une meilleure oxygénation de l’ensemble de votre corps.

Ensuite, la respiration abdominale requiert moins d’énergie à l’expiration, puisque le diaphragme qui est muscle puissant, en se détractant repousse l’air contenu dans les poumons sans que le corps n’ait besoin de fournir une énergie supplémentaire.

Au contraire, avec une respiration thoracique, vous devez pousser pour expirer. Si vous ne le faites pas, vous bloquez votre respiration. Vous pouvez essayer ces deux types de respirations afin de vous rendre compte de la différence.

Quelques exercices de respiration pour se relaxer

Les sportifs inspirent profondément et expirent doucement après un effort intense. Dans la vie de tous les jours, chaque être humain procède aussi de la même manière. Ce geste devenu automatique permet-il réellement de se relaxer ?

Vous saurez répondre à cette question vous-même après avoir parcouru cette liste de cinq exercices faciles pour vous relaxer.

Retrouver une respiration abdominale

La respiration abdominale elle-même peut vous aider à vous relaxer de la fatigue musculaire. En effet, lors des efforts intenses ou lorsque le corps se trouve dans un état de fatigue, il a tendance à respirer par le thorax.

Retrouver une respiration plus profonde, c’est-à-dire une respiration abdominale favorise le retour au calme. Nous conseillons surtout un rythme de 3-3-6. Inspirez durant 3 secondes en remplissant bien vos poumons, retenez votre respiration pendant 3 secondes et expirez doucement au moins pendant 6 secondes.

Répétez l’exercice au moins pendant 15 fois. Si vous n’êtes pas encore habitué avec la respiration abdominale, vous pouvez placer vos mains sur votre ventre afin de vérifier que celui-ci gonfle vraiment. Par ailleurs, il est préférable d’être assis, voire adopter la position du lotus pour réaliser cet exercice.

Respirer par le thorax afin de se libérer des émotions

Malgré qu’on lui préfère la respiration abdominale, la respiration thoracique possède cette faculté de pouvoir dégager les émotions, et de se débarrasser du stress par la même occasion. Cet exercice se pratique debout, les pieds joints bien posés sur le sol.

Tendez vos mains devant vous en formant un angle droit à chaque coude, tourné vers l’extérieur. Faits comme si vos mains saisissaient les volets d’une fenêtre. Inspirez ensuite en adoptant une respiration thoracique et ouvrez les volets en même temps.

Cette fois, le rythme est de 3-12-6, ce qui signifie que vous inspirez pendant 3 secondes, puis retenir votre respiration pendant 12 secondes avant de relâcher la respiration pendant au moins 6 secondes. Lorsque vous expirez, n’oubliez pas de fermer les volets.

Respirer et passer en revue son corps

Assoyez-vous ou adoptez la position du lotus à condition qu’elle ne vous incommode pas. Inspirez à fond grâce à une respiration abdominale, expirez ensuite le plus longtemps possible en entre-fermant par exemple votre bouche.

Durant le temps d’expiration, vous devez passer en revue l’ensemble de votre corps. En premier, focalisez votre attention sur votre menton pour relaxer l’ensemble de votre tête et votre visage.

Puis, focalisez votre attention sur vos épaules pour relaxer la partie haute de votre corps. Enfin, focalisez votre attention sur votre abdomen pour passer en revue toute la partie basse.

Respirez et visualisez des moments agréables

Cet exercice est surtout utile pour relaxer l’esprit. Il se pratique exactement comme l’exercice précédent, mais au lieu de passer en revue vos muscles, vous devez imaginer des endroits reposants ou des situations agréables, afin de détendre votre esprit et dégager le stress.

Répétez l’exercice autant de fois que c’est nécessaire. N’arrêtez que lorsque vous vous sentez apaisé.

Respirez en alternant les narines

Cet exercice est nécessaire pour lutter contre l’anxiété et relaxer l’esprit par la même occasion. C’est un exercice qui se pratique partout, même si vous êtes assis dans une salle d’attente avant de rencontrer un recruteur pour un emploi.

Il s’agit d’alterner les narines pour respirer en utilisant vos doigts pour boucher la narine inutilisée. Inspirez par une narine et expirez par la narine opposée. Faites exactement l’inverse en inspirant par cette même narine libre puis en expirant par l’autre.

Chaque respiration doit être assez longue et calme afin de vous permettre de ne pas vous embrouiller lors de chaque changement de côté.

Sources : 

https://www.respiradom.fr/

Zoom sur les 7 chakras, quel est leurs rôles ?

rôle 7 chakras

Un chakra est une ouverture en forme de roue qui permet l’échange de l’énergie entre le corps et l’univers. Un chakra plus ou moins ouvert va dérégler le bon fonctionnement des organes et du comportement entraînant des maux ou des comportements extrêmes.

Les chakras permettent de faire circuler votre énergie

La traduction en sanskrit d’un chakra est littéralement une roue, car ils sont en constante rotation pour faire circuler l’énergie vitale associée. Les sept chakras principaux sont situés le long de notre colonne vertébrale bien alignée avec le corps.

Ces roues peuvent être plus ou moins ouvertes selon notre personnalité, mais également selon nos émotions. Si l’un d’eux est trop ouvert ou pas assez, cela peut engendrer des douleurs ou des maladies liées aux chakras.

Chaque chakra est relié à des émotions et des organes, ces douleurs sont présentes pour indiquer l’origine du mal-être. Un chakra équilibré laisse passer l’énergie librement sans stagnation.

Le rôle de chaque chakra dans votre équilibre personnel

Le chakra racine

Le premier chakra, situé au niveau du coccyx, permet de se sentir liés au monde physique et matériel. Vous vous sentez alors équilibré et heureux d’être en vie. Ce chakra vous relie à votre famille et à la terre.

Le chakra sacré

Situé au niveau du sacrum, ce deuxième chakra est lié à la sexualité, la créativité, et la réceptivité à tout échange. Un chakra équilibré fait ressentir une grande passion ainsi qu’une grande ouverture d’esprit. Vous êtes optimistes et vous avez envie de montrer que vous êtes en vie d’un point de vue physique.

Le chakra du plexus solaire

Au milieu de votre plexus solaire, ce chakra permet d’avoir une grande force sur vous et votre vie. Lorsqu’il est équilibré, vous vous sentez libre, vous avez l’impression de maîtriser votre vie.

Vous avez de la volonté dans ce que vous entreprenez, vous avez confiance ainsi qu’une bonne estime de vous. Ce troisième chakra vous permet de trouver votre propre identité, de pouvoir vous fixer des objectifs concrets et atteignables.

Le chakra du cœur

Le chakra du cœur se situe au centre de la poitrine. Il fait le lien entre les trois chakras supérieurs et les trois chakras inférieurs. Son rôle est d’équilibrer l’amour que vous avez pour vous et pour les autres.

Lorsque ce chakra est équilibré, vous vous sentez aimé et vous aimez en retour. Vous ressentez une grande compassion, de la tolérance envers tout ce qui vit et un amour inconditionnel pour tout ce qui vous entoure.

Le chakra de la gorge

Le quatrième chakra se place au milieu de la gorge. C’est le chakra de la communication, il vous permet d’exprimer votre vérité. S’il est équilibré, vous exprimez clairement votre point de vue et vous savez vous faire comprendre, vous donnez des conseils et savez les écouter en retour.

Le chakra frontal

Le chakra du troisième œil se trouve entre les sourcils. Il s’agit du siège de la volonté, de l’intelligence, de la visualisation, de la clairvoyance et de l’intuition. Son rôle est de vous apporter l’énergie nécessaire pour avoir un esprit vif, de l’imagination, une pensée intuitive ainsi qu’une capacité à voir au-delà du physique.

Le chakra coronal

Le chakra couronne est situé au sommet du crâne. C’est le chakra de la compréhension, de la connaissance et de la spiritualité. Il fait le lien entre le corps dans son unité et l’infini cosmique du monde. Lorsqu’il est équilibré, vous vous sentez lié à l’univers et ressentez un sentiment d’amour universel. Vous avez beaucoup de facilité à comprendre et assimiler les informations.