Lorsque nous avions rencontré Thomas il y a trois ans, il venait de créer la brûlerie Belleville à Paris. Depuis il a ouvert, avec son associé David Flynn, le café La Fontaine de Belleville, l’équipe s’est décuplée et prépare l’ouverture d’un nouvel espace de torréfaction à l’automne.

Que s’est-il passé pour toi et pour Belleville Cafés depuis notre dernière interview ?
Plein de choses ! Nous avons ouvert notre Café-Bar « La Fontaine de Belleville » qui est depuis 1 an et demi l’expression de Belleville. Le but est de proposer un lieu de vie et de dégustation de cafés dans l’esprit « français », un peu à l’opposé des cafés typés « anglo-saxons ». La Fontaine est aussi pour nous l’opportunité de travailler avec des nouveaux produits que le café (le vin, la bière, le thé, la nourriture etc…) mais avec le même esprit. C’est-à-dire : travailler des produits de saison, de grande qualité et traçables. Nous allons aussi agrandir notre espace de production non loin de Belleville.
Nous avons ouvert notre Café-Bar « La Fontaine de Belleville », c’est l’expression de la brûlerie.
Quelles ont été les grandes étapes ou événements marquants de votre évolution ?
L’ouverture de La Fontaine de Belleville a été une grande étape bien sûr, mais je dirais que chaque embauche fut un évènement marquant dans la vie de Belleville. Outre la découverte de nouvelles personnalités, cela nous a permis d’être plus efficaces, plus structurés et meilleurs dans nos missions afin de développer plus facilement Belleville.
Combien êtes-vous désormais dans la team ?
Le visage de Belleville a bien changé, nous étions deux en 2013 et nous sommes vingt aujourd’hui, répartis entre la Brûlerie et La Fontaine de Belleville. Nous nous efforçons de transmettre la même philosophie à tous les membres de notre équipe pour que chacun puisse la vivre et la partager ensuite à nos clients.
Nous nous efforçons de transmettre la même philosophie à tous les membres de notre équipe pour que chacun puisse la vivre et la partager ensuite nos clients. 
Quels sont les prochains grands projets pour toi et ton équipe ?
L’ouverture de notre nouvel espace de torréfaction ! Depuis quatre ans, nous faisons tout dans nos 50m2. Entre torréfactions, formations, contrôle qualité, boutique…Il était grand temps de prendre un espace plus grand. Nous l’avons trouvé, toujours dans le 19e arrondissement de Paris. Nous avons désormais un peu plus de place (450 m2) avec différents espaces qui pourront coexister indépendamment les uns des autres. Il y aura l’espace torréfaction/production, une salle de contrôle qualité/dégustation, un grand espace de stockage pour nos cafés vert, une cuisine de préparation pour fournir nos différents points de vente et pour finir une boutique qui sera ouverte 5/7. Les travaux sont en route et notre nouvel espace de travail, et de jeux, devrait être terminé fin octobre.
Quel est ton quotidien aujourd’hui ?
Beaucoup d’emails, de coups de téléphone, et de marche entre les différents espaces. Mon travail est plus focalisé aujourd’hui sur le management des équipes en charge des ventes, CHR, bureau/entreprise mais également sur les différents consulting ou partenariats. Bon, il y a toujours quelques fuites d’eau à réparer à droite à gauche de temps à autre !
 Comment te sens tu en tant qu’entrepreneur ?

Dynamisé  et excité !  Grandir comme nous le faisons demande de se remettre en permanence en question car il y a une grosse différence entre créer une entreprise et la faire fonctionner et perdurer sur le long terme. Cela demande certaines qualifications que je n’ai pas véritablement apprises dans le passé et que j’apprends aujourd’hui. Mais c’est un challenge génial car on met en place des systèmes qui, je l’espère, seront toujours là dans 10 ou 20 ans !

Grandir comme nous le faisons demande de se remettre en permanence en question car il y a une grosse différence entre créer une entreprise et la faire fonctionner et perdurer sur le long terme.

cafesbelleville.com
lafontaine.cafesbelleville.com

*

Interview : Agathe Morelli
Photos : Belleville Café