Il y a trois ans, nous rencontrions Tamia et Julia, à la tête de La Thé Box, une box mensuelle consacrée au dit produit et envoyée à plus de 10 000 abonnés adeptes du « tea time ». Depuis, le duo n’a cessé de s’inspirer ici et ailleurs, pour proposer chaque mois une box pleine de surprise. Leur dernière création : une gamme de thé à leurs noms composée à quatre mains, avec l’aide d’un mélangeur et de leur équipe.

Que s’est-il passé pour vous depuis notre dernière rencontre ?

La Thé Box est toujours là, on en distribue entre 10 000 et 12 000 par mois désormais ! Nous n’avons pas changé notre ADN mais on a cherché constamment à faire évoluer le concept et le produit car on est conscientes que c’est la qualité de chaque box qui donne aux gens l’envie de s’abonner et de se réabonner. On a aussi lancé notre marque de thé car on a réalisé qu’il fallait que notre sélection corresponde parfaitement à chaque box thématisée, et quoi de mieux que de le créer soi-même ? On a donc sorti l’année dernière une gamme de cinq premiers thés sous la marque “Tamia & Julia”. Ce sont des thés dont on a imaginé chacun des mélanges et que l’on a fait évoluer grâce aux retours de nos abonnés. On est à chaque fois à la recherche du thé parfait !

On est à chaque fois à la recherche du thé parfait !

Comment se passe ce processus créatif ?

On goûte énormément de thés donc on a beaucoup de sources d’inspiration différentes mais on a toujours une idée assez précise de ce qu’on veut faire, de l’expérience qu’on veut offrir. On teste plein de combinaisons puis on se met d’accord avec notre mélangeur sur une recette précise, on choisi chaque ingrédient avec soin en veillant à la qualité des feuilles et des terroirs. Créer un thé c’est un peu comme créer un parfum, le produit fait pas mal d’aller-retours entre nous avant que l’on trouve l’accord et l’équilibre parfaits.

On teste plein de combinaisons puis on donne un brief à un mélangeur qui fait les dosages et équilibre les ingrédients que nous avons choisis pour la recette.

Vous avez également déménagé ?

Oui, on a changé de bureau car l’équipe s’est agrandie, nous sommes dix désormais ! On avait aussi envie d’avoir un lieu pour recevoir, un showroom à l’image de la box où présenter nos créations, faire des événements…

Quels ont été les challenges que vous avez relevés ?

Cela fait cinq ans que la Thé Box existe et le plus grand challenge c’est de se dire que, chaque jour, il faut recommencer avec la même énergie à entreprendre, avec la même curiosité. Heureusement, on se réveille aussi chaque matin en se disant qu’il y a des acquis, qu’on a une équipe solide et qu’on fait un beau chemin tous ensemble. Même si parfois on doute, on se rassure toujours en se disant qu’on a créé une communauté solide autour de notre projet avec les abonnés mais aussi avec les illustrateurs, les contributeurs et les autres entrepreneurs du milieu de la food qui nous soutiennent.  A ce moment là, on réalise qu’on n’est plus au premier jour de notre aventure !

On se réveille chaque matin en se disant qu’il y a des acquis, qu’on a une équipe solide et qu’on fait un beau chemin tous ensemble.

Quels sont vos nouveaux projets ?

On travaille sur plein de choses en parallèle de la box pour faire découvrir le monde du thé à nos clients mais aussi pour développer, pour nous et pour eux, de nouveaux espaces d’apprentissage. Cela nous remet dans une dynamique où on a tout à apprendre et c’est ça, en tant d’entrepreneurs, qui est motivant et addictif. On aimerait bien, par exemple, exprimer nos expériences et notre parti pris sur cette boisson dans un livre. Même si, pour l’instant, on n’a pas trop avancé sur le projet, c’est une idée qui nous tient à coeur. On aimerait aussi organiser plus d’événements et des rencontres à l’international pour comprendre d’autres manières de concevoir le thé dans d’autres cultures et pourquoi pas, un jour, lancer des boxes dans différents pays. Ce serait intéressant d’un point de vue business mais aussi un grand enrichissement culturel.

Vous voyagez pour découvrir de nouveaux produits ?

On est allées quelques fois à New-York car les américains sont très forts en ce qui concerne la créativité culinaire et la manière de décliner un produit. On est aussi allées en Chine et au Japon. A chaque fois c’est fabuleux car ce sont de vrais parcours d’apprentissage que ce soit pour les produits, les mélanges, les récoltes ou les recettes…

On est allées en Chine et au Japon. A chaque fois, ce sont de vrais parcours d’apprentissage.

Comment vous sentez-vous aujourd’hui en tant qu’entrepreneurs ?

En trois ans, nos métiers ont changé, nos compétences et nos palais se sont affinés, on se sent plus sûres de nous mais aussi toujours plus curieuses. Un élément qui a aussi fondamentalement changé c’est la taille de notre équipe. Le matin quand on se lève c’est aussi pour aller travailler avec des gens qui y croient, qui se donnent, qui sont très impliqués comme nous on peut l’être et ça c’est vraiment incroyable. On est passées de l’entrepreneuriat à deux à l’entrepreneuriat à dix.

latheboxe.com
tamiaetjulia.com

*

Interview : Agathe Morelli
Photos : Tamia & Julia